À Bout de Souffle 6a Maunoury

crack, pockets, high
  • Average rating
  • 3.3 Stars
  • (8 total)
  • Given grades
  • 6a: 50.0%
  • (8 total)
fissure dégueu - Anonymous (04-05-2009 22:25)
6a est en effet plus juste que l'ancienne cotation mais en l'état, ne semble pas faisable, vert et lichéné, surtout la sortie, avec sa forme arrondie.
ré ouverture - nabotteam (05-05-2009 01:40)
des fois il faut pas hesiter à sortir les brosses
pourquoi "des fois" ? - Anonymous (05-05-2009 13:19)
Il faut toujours avoir sa brosse (pas métallique autant que faire se peut bien sûr). Pour les blocs peu fréquentés, si les quelques grimpeurs qui y vont ne prennent pas la peine de les nettoyer autant les virer tout de suite de la base (les blocs, pas les grimpeurs)...
à nabotteam - Anonymous (14-05-2009 12:29)
en matière de brosse, en connais un petit rayon : ai par exemple nettoyé le Mauve il y a plusieurs années , comme aussi le rouge d'Apremont ouest, le secteur de la Roche qui Tourne (environ 100 passages entre 1991 et 1994, désolé pour l'auteur du topo actuel) etc. etc.

Je compte bien reprendre cette belle fissure cheminée. En l'occurrence une corde sera nécessaire car elle est sale de bas en haut.
Le vrai problème est le cercle vicieux : faible fréquentation - blocs pas nettoyés.
Il faudrait que les amateurs d'enchaînement de circuit (il y en a aussi parmi les jeunes, quand ils sont passionnés d'alpinisme ou de grandes voies) se concertent pour reprendre quelques grands circuits qui tombent ou sont déjà tombés dans l'oubli.
La flèche paralyse la créativité du grimpeur d?où l?abandon. - Luc Dentraidi (15-05-2009 00:05)
Cette remarque tombe bien, puisqu?il y a un projet d'effaçage de ce circuit pour l'été, ainsi que dix autres parmi ceux qui ne sont plus du tout parcourus, telle que par exemple, les noirs des gros Sablons et du Cuvier Rempart. Une incertitude demeure pour la blanche de la Cuisinière : une décision sera prise en commission directrice après observation sur le terrain de sa fréquentation. Nous tenons à préciser que seuls seront visées, par notre politique de valorisations des sites grimpables, les pistes obsolètes de hauts niveaux.
SUPER! luc - nabotteam (15-05-2009 01:03)
comme ca dans un an on les verras réapparaitre en hors circuit avec les habituelles bagarres de" c moi qui lé fé en premier"
à Luc - Gdb (15-05-2009 13:11)
Ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas plein de cake et un peu licheneux qu'ils ne sont plus parcourus ! Le circuit noir des Gros Sablons est un classique avec de très beaux passages qui sont, certes peu mais, regulièrement grimpés, excepté qq numéros particulièrement exposés.


Concernant les circuits de la Cuisinière, notamment le blanc, voilà ce que j'avais écrit sur Grimporama (que je copie-colle ici en modifiant un peu)

Ne faudrait-il pas repenser les circuits à la Cuisinière ?!

Ils ne sont plus trop au goût du jour ... et rarement parcourus ds leur intégralité. Il y a énormément de voies intéressantes non balisées, parfois plus grimpées que celles des circuits.

La majeur partie des rouges sont d'un niveau bleu (4+) ainsi que pas mal de passages intermediaires - qq 'ovnis' en 6a/6b d'un niveau noir - et pourraient faire l'objet d'un circuit bleu homogéne
Beaucoup de blancs sont d'un niveau rouge: 5b/c, voir bleu: quelques 4b/c/5a
Pourquoi ne pas retracer :
* un bleu D
* un rouge TD en conservant les blocs de difficulté correspondante du circuit actuel, en intégrant les blancs faciles et non exposés et des voies non balisées
* un blanc ED en conservant les blocs du circuit actuel (pas trop exposés) en 5+/6 et des voies non balisées ?

La possibilité de faire 3 circuits (bleu, rouge, noir/blanc) homogénes de grande qualité, comme à l'Isatis, au Cuvier, à Buthiers, à la Padôle, est réelle.
Qu'en pensez-vous ?

uechaipo - uechaipo (15-05-2009 14:58)
Et a qui serviront ces circuits, les voies existent déjà et elles ne sont pas parcourues et un changement de couleur de flèches ne changera pas grand chose.
ébauches de crcuits à la cuisinière - Anonymous (15-05-2009 21:42)
Je suis d'accord avec Gdb au sujet des circuits à la cuisinière : Les trois circuits orange , rouge et blanc ne sont plus au goût du jour . Les difficultés des circuits sont :

ORANGE n°1 de 18 numéros : AD+ (en tenant compte de la patine des passages), Pierre Bontemps

ROUGE n°4 de 30 numéros : D+ (moyenne des passages en 4c) , Monique Fédoroff , Pierre Nédélec et André Schwartz , une partie de la bande à Puck

BLANC n°5 de 48 numéros : TD/TD+ (moyenne des passages en 5b/c) , Patrick Cordier , un peu modifié par Piere Bouilloux

Beaucoup de passages du crcuit blanc sont dignes d'un circuit rouge , et quelques uns dignes d'un circuit bleu .

Pourquoi ne pas retracer :

Un bleu D-/D reprenant certains passages du circuit rouge et quelques uns du blanc
Un rouge de même difficulté que son homologue de l'Isatis

Un blanc en conservant les passages cotés 6a mini du circuit blanc actuel

La possibilité de faire trois nouveaux circuits homogènes et de qualité est réelle (comme au Cuvier , à l'Isatis , au 95,2 , à Buthiers piscine , au rocher du duc (secteurs Nainville et Hameau) , ou encore à Chamarade )


JJN , tu n'y as jamais pensé ?
Enfin un sujet de discution interessant - houwioro (16-05-2009 01:31)
En tout cas l'histoire part aux oubliettes car actuellement aucun, des circuits nommés, n'est praticable dans son intégralité; le moins pire étant le blanc de la cuisinière. Ton idée semble être de les laisser s'effacer, jusqu'à oubli s'en suive sous prétexte de reliques prestigieuses d?un passé révolu. Un circuit est comme un équipement sportif et il faut qu?il évolue avec la pratique. On peut comprendre que l?on peut avoir la nostalgie de ses réussites passées et que ces circuits en sont la trace palpable, mais on peut aussi admettre que ce patrimoine doit être modernisé pour rester (ce n?est pas les circuits en soient le patrimoine mais les voies praticables car un patrimoine comme tu le définis, n?a aucun intérêt sous la mousse.
Attention... - driapriv (05-05-2009 22:10)
... Moi, je propose de les dynamiter (en semaine quand il pleut, ça va de soi).
histoire - nnn (15-05-2009 23:59)
les circuits de haut niveau pré cités font partie du patrimoine bleausard, de l'histoire du bloc tout court. si un certain engouement pour les lignes alliant haute difficulté et engagement voire exposition existe, ces circuits n'y sont pas étrangers. aller grimper sur ces circuits en intégralité ou pas n'est pas anodin. on y va pour trouver cela.
je suis contre cette idée de retracer les circuits pour homogénéiser les pistes comme sur d'autres sites qui ont un bleu un rouge un blanc/noir etc....je ne souhaite pas figer les circuits bleausards aux années où ils ont été tracés. c'est le respect d'une trace peinte par des grimpeurs mythiques (patrick cordier, pierre bouilloux, alain michaud, JCD, la mouche et j'en oublie). avant toute modification, l'ONF et le COSIROC ontleur mot à dire mais les traceurs aussi. pour moi c'est comme modifier l'équipement d'une voie en falaise ou en grande voie sans demander leur avis aux ouvreurs.
pourquoi faut-il que les circuits soient homogènes. on s'en fout! ok dans une ED- il y a un ou deux 4+ comme sur celle de la cuisinière. cela permet d'avoir quelques blocs plus cools pour récupérer un peu entre les passgaes plus durS.
si je ne bafouille pas mon histoire bleausarde, le but d'un circuit est de proposer un effort comparable à une voie en montagne. hors ma connaissance il y a peu de courses qui sont très homogènes dans leur difficulté. parès ce qui différencie une ED- une ED une ED+ c'est justement l'homogénéité de la difficulté des passages dans un niveau.

respectons ce patrimoine, entretenons le cela me paraît la meilleure solution. on pratique l'escalade libre. si un passage ne te plaît pas tu passes auu suivant. si tu veux, tu fais un autre hors circuit proche en difficulté de celui que tu sautes. tu gardes ainsi le nombre de passages de la piste en gardant l'esprit original mais en le personnalisant à tes besoins (tes objectifs d'entraînement, ta forme du moment..).