La Pince 6b 6a+ 91.1

-
arête

Plus facile en départ sauté ou pour les grands gabarits.

  • Appréciation
  • 2,8 Étoiles
  • (51 au total)
  • Évaluation
  • 5: 3,5%
  • 5+: 5,3%
  • 6a: 19,3%
  • 6a+: 17,5%
  • 6b: 54,4%
  • (57 au total)
La vidéo montre la version dynamique (plus facile).
Grimpeur: Tim Rothbauer
La vidéo montre la version dynamique (plus facile).
6b ou 6b - Anonymous (12-11-2005 20:13)
Le topo du Cosiroc annonce 6c. J'opte personnellement plutôt pour 6b.
Et alors? - :-) (12-11-2005 20:44)
Eh François, tu en es au A le l'alphabet de l'escalade à Bleau. Si ce 6b t'as semblé facile c'est bien tu vas pouvoir envisager le B . Chipoter sur le net de la cotation d'un passage que des centaines de grimpeurs ont déjà fait, a , à mon sens, peu d'intérêt. (Comme celui de nous rappeler qu'une réglette est interdite dans un bloc en 5)
Ceci sans vouloir blesser les grimpeurs de ce niveau.
Et Alors !!!! - :-( (13-11-2005 13:08)
C'est uniquement le privilège des grimpeurs de 7a et + de pouvoir disserter sur le net à propos des cotations ou des méthodes d'un bloc ? L'escalade ne commence pas à 7a que l'on sache...Un peu blessant justement pour l'immense majorité des grimpeurs, surtout très réducteur...
Au contraire, on en redemande - nicolas (13-11-2005 15:04)
Il serait bon que de voir un peu plus de photos, vidéos et commentaires sur les niveaux inférieurs au 7.
Le succès de Bleau de Grès 6 n'est pas un hasard.
Pour un grimpeur de 8b, les pinaillages dans le 7a sont sûrement du même niveau de chipotage que ceux d'un débutant dans le 3 ou le 4 pour notre ami qui a dépassé le A de l'escalade.
Même si le 7a est devenu un niveau qui n'a plus rien d'exceptionnel, je ne pense pas qu'il concerne la majorité des grimpeurs.
Pourquoi décourager ceux qui ont des remarques utiles à faire quel que soit le niveau concerné, que ce soit du 3 ou du 8 ?
Ca ne blesse sans doute pas grand monde, mais ça fait sûrement un peu prétentieux, et donne une image trop élitiste du site à mon goût.
Pour en revenir au sujet - nicolas (13-11-2005 15:10)
et me permettre un commentaire sur du 6 :-), le bloc est coté 6b dans le topo de Montchaussé.
Etonnant... - Anonymous (13-11-2005 15:31)
Bizarre comme réaction (je parle de la première, les deux autres me rassurent !!!)...
Pour ce 6b, je me contentais de donner mon impression. Je n'ai pas pour habitude passer un bloc et de décoter pour faire genre. 6c n'est pas un niveau que je maîtrise, quand j'en passe un, j'aime bien qu'il le reste... Il se trouve que pour ce bloc, le temps que j'ai passé à le travailler (une quinzaine d'essais je pense, sur une demi-heure) m'a laissé penser qu'il valait 6b. J'en ai eu la confirmation en regardant le site et le topo de Godoffe. Je me suis contenter de laisser une impression afin de susciter des réactions de la part de personnes l'ayant fait. Si la cotation m'avait paru correspondre à 6c, je l'aurais tout autant dit car confronter mes impressions à ceux d'autres grimpeur m'intéresse toujours.
Pour "Ingratitude", le bloc en 5b, je me suis permis ce rappel car deux fois des anciens de Bleau qui m'ont croisé sur ce problème (car une dalle en 5b en constitue un pour moi) m'ont gentiment fait remarquer cette convention. Voyant beaucoup de gens tenter ce passage sans connaître la méthode originelle, j'ai souhaité livrer ma petite connaissance à la communauté des bleausards. Non pas pour rabaisser ceux qui parviennent à la faire, simplement parce que je pars du postulat que beaucoup de gens on la même approche que moi : résoudre un problème tel qu'il a été défini par ses ouvreurs. Cet aspect constitue à mes yeux l'un des attraits enssentiel du bloc.
En fait c'est la même raison qui me fait faire parfois une voie de montagne deux fois : par son cheminement classique, puis par le cheminement des ouvreurs.
Par ailleurs, je suis étonné de voir qu'une personne qui semble me connaître ce fourvoie à ce point sur mes motivations.
succes - Pascal (14-11-2005 21:42)
Tu as raison, Nico, le succès de Degré 6 n'est pas un hasard: je suis en couverture.
A moins que ce soit grâce à Isabelle...
Cacou - Bof (14-11-2005 22:05)
Dans mon degrès six, il n'y a pas cette voie. Putain, je me suis fait avoir, manque une ligne. A moins que ce ne soit une impasse. car entre nous, cette voie un peu morpho ne vaut pas que l'on s'engueule plus que trois mots...
Up up up! - Anonymous (28-09-2009 17:42)
Comme ça fait longtemps qu'un bon sujet stérile n'a pas été remis sur le tapis, je me permets de relancer celui ci, en ajoutant que le bloc n'est pas si morpho que ça. Faisant dans les 1m70, j'ai dû jeter un peu mais rien de bien méchant.
je trouverais interessant - ddd (28-09-2009 20:48)
Par contre de dire quelles sont les difficultés particulières qui s'ajoutent à chaque niveau, si cela peut se dire.
lol (si je puis me permettre) - gk (29-09-2009 14:59)
Si on pouvait donner des difficultés particulière spécifique à chaque niveau on aurait infiniment moins de mal à établir une cotation... La seule chose qui me semble être une pseudo règle est que dans les blocs jaunes/oranges voire bleus on n'est jamais en manque de prise. Par là, j'entends que les difficultés s'enchainent rarement.
à gk - ddd (29-09-2009 15:49)
force
placement
équilibre
engagement
complexité
longueur
???
ben... - (re)gk (29-09-2009 18:03)
je suis d'accord avec toi mais tous ces concepts ne sont (malheureusement) pas mesurables... Or pour faire une sorte de barème de cotation avec ces paramètres, le point de départ est de pouvoir les quantifier.
gk - geastetr (29-09-2009 22:38)
Un jour tu trouveras que si l'escalier n'a pas de rampe, tu manqueras de prise...
Le ridicule ne tue pas, profitons en ! - (re)lol donc :) (30-09-2009 14:50)
Commençons par 6a, je propose :
Force : que les prises nécessitent une force de 2 Newton minimum
Placement : précision d'au plus 1 cm
Equilibre : pas trop précaire
Engagement : hauteur de 3m max, chaque pavé (ayant une arête d'au moins 75°, rond ça compte pas) en bas du bloc abaissant cette limite de 20cm
Complexité : un borgne doit pouvoir la lire en moins de 5 minutes
Longueur : max 5 mouv'
ha ha - ddd (30-09-2009 19:06)
Je suppose qu'il faut gérer le tout en "bon père de famille" pour ne pas laisser de
veuve et d'orphelin.