Le Toit aux Grattons 7b Cul de Chien

-
toit, expo

À droite du Toit du Cul de Chien.
NB : la prise de pied droit qui permettait le réta de sortie du toit a partiellement cassé (il reste une bossette et le mouvement est devenu plus dur).

  • Appréciation
  • 4,3 Étoiles
  • (36 au total)
  • Évaluation
  • 7a+: 23,7%
  • 7b: 65,8%
  • 7b+: 7,9%
  • 7c: 2,6%
  • (38 au total)
Grimpeur: Arnaud Ansart
Grimpeur: Bastien Bossard Auteur: Bob Dulac
Grimpeur: Frédéric Quentin
Plus
dans le série des prises cassées .... - Anonymous (26-04-2004 19:01)
La petite prise clé de pied droit ou l'on chargeait tout le poid pour attraper l'inversée MD et remonter le PG n'existe plus depuis ???. On avait déjà le 1er grat MD qui avait diminué de taille mais maintenant sans la prise de pied, je vois mal comment le passage peut désormais passer... En tous cas certainement beaucoup plus difficile....
un jour une autre méthode? - Anonymous (26-04-2004 19:20)
Je vais indiquer le problème dans la banque de données. Merci pour l'info (en espérant que la série ne se poursuivra pas!)
et par la droite? - Anonymous (27-04-2004 11:48)
Je reviens sur l'info d'Eric. Si j'ai bien compris, les prises cassées se situent dans la première section, et le pas clé (et engagé!) du haut n'a pas changé.
De mémoire, j'ai l'impression qu'il doit être possible, sans faire baisser beaucoup la cotation, de démarrer à droite (dans le n°6 rouge) et d'atteindre ainsi les inversées?
bof, bof... - Anonymous (27-04-2004 15:23)
Le pb n'est pas pour atteindre les grattons de MD puis MG (même si le grat pour MD a également un peu cassé) mais c'est surtout le picot du haut pour le pied droit qui a cassé, i.e. la petite prise saillante ou l'on remontait très haut le pied droit donc je ne vois pas bien comment on peut faire autrement...
SI SI - Anonymous (27-04-2004 16:01)
effectivement le pico du PD a lachée (je terrerais le nom de mon pote qui pour le coup c'est pris une vraie gamelle d'anthologie) neanmoins courageux comme pas deux, l'instant d'après il repartait dans le bloc et avec sa force mentale légendaire répétait le passage. Comment? En ecrasant a fond le pied sur la desormais sableuse bosselette restante. Si si ça passe.Confiance en soit de rigeur j'avais pus apres coup refaire le passage aussi (7b) .Nous avions retrouvés le pied et gardés en souvenir. En revanche c'etait l'hivers 2002-2003, aurait-ce depuis ete rebrisé? Pas plus d'info.
Lekement votre, Pierrot LePithiverins.
Je confirme... - Anonymous (27-04-2004 20:07)
... que ce picot à cassé il y a un bon moment, mais qu'à mon avis ça ne change pas fondamentalement la difficulté du bloc (bon 7b quand même), c'est juste un peu plus aléatoire.
Par contre, j'aurai pensé que c'était plus ancien (2-3 ans au moins).
effectivement.... - Anonymous (21-05-2004 09:37)
c'est bien la prise de PD dont tu parles qui s'est cassée mais j'ai aussi refait le passage qui devient quand même plus aléatoire pour le pied et surtout un peu plus flippant car le pied peut partir sans prévenir, surtout quand tu remontes le PG après avoir attrapé l'inversée MD (avant le pied droit était à peu près callé sur un picot qui dépassait). Quand au départ, tu peux partir directement (comme pour la fissure en 6a du milieu du bloc) mais là n'est pas le pb.
Le toit aux grattons ... - Moi (05-06-2006 00:07)
J'ai fait ce passage aujourd'hui ...et le 1er qui me dit que c'est 7a+, je lui donne une claque! Bon OK, il faisait un bon 25°, un air lourd, c'était dégueulasse et les doigts étaient ruisselant de sueur aprés 2 mouvs mais quand même! 7b minimum et même en hiver quand ça colle.
Je ne connaissais pas le bloc avant donc je en peux rien dire quant à la taille des prises mais: bonne inver MG, p'tit grat MD, montée PD à la limite du toit, bon blocage douloureux pour aller chercher p'tit grat MG, montée no foot vite fait PD haut sur une bossette, gros blocage MG pour choper verticale MD en écrasant bien le PD (aléatoire, soit) et bien tirer sur cette verticale pour monter PG trés haut dans l'axe (se retrouver en grenouille presque ) sur de vagues stries de marbre en continuer à muler sur PD et enfin tout en priant pour les pieds ne giclent pas aller cherche haut picot MG, le serrer comme un porc pour monter PD sur gratt et sortir ....
Good luck !
Virez moi ce (7a+) !!! - Encore moi (06-06-2006 01:34)
C'est 7b minimum désormais !!!! Point à la ligne.
Pour ne pas dire 7b/7b+...Où bon gros 7b..ou ptit 7b+ ....
[NDLR : modification effectuée (puisque c'est demandé aussi gentiment!)]
Toutes mes excuses ... - Toujours moi (06-06-2006 12:45)
.... pour m'être emporté ainsi.
Merci !
ps: c'était pour plaisanter évidemment.
toit aus grattons - pelayo alain (06-06-2006 15:05)
realisation en avril 1980
A propos du toit, - Pascal (06-06-2006 23:53)
Nico a écrit dans un post aujourd'hui:
"pour moi l'engagement c'est quand un bloc est haut mais avec une chute dégagée"
C'est engagé quand c'est dégagé. Marrant, non?
Le toît aux grattons - Anonymous (07-06-2006 14:28)
Salut à tous, ces histoires de cotations, prises cassées et d'engagement morale me laisse perplexe. malgrés mon jeune âge (34) cela fait près de 15 ans que j'ai répété ce passage et avec des PA aux pieds s'il vous plait. Je l'ai toujours trouvé très dur mais aussi esthétique. Il y a 3 ans avant de me briser la cheville droite dans une chute, j'avais trouvé que les grattes étaient un peu plus petits mais les mouv's toujours aussi dur ... alors que ce soit 7a+, 7b ou 7b+, on s'en fout, l'intérêt est de se faire plaisir, de conserver notre terrain de jeux intact pour les générations futurs et de respecter la nature.
NB : Si les inconditionnels de la magnésie pouvaient au moins nettoyer après leur passage, cela serait super sympa. Bonne grimpe !
certes l'association des deux mots n'est pas cohérente. - Anonymous (07-06-2006 15:33)
cependant, je te pense capable d'imaginer ce que j'ai voulu dire. en clair, l'engagement c'est quadn tu n'as pas d'obstacles sur la trajectoires de la chute. après c'est à moduler en fonction de la facilité que le pareur et/ou le grimpeur ont d'éviter l'obstacle. à plus.
Désolé vieux .... - La tête à ... (08-06-2006 12:52)
Mais il n'y a pas de quoi se vanter de faire le toit aux grattons en PA alors que pour PD il y avait un picot à la place d'une adhérence et que les gratts étaient plus gros (et que c'était 7a+).... ça pouvait se faire en baskets avec un peu de marge!
C'est dingue tous ces grimpeurs de l'ancienne génération qui mettent toujours en avant le fait qu'ils grimpaient en PA ou en Patrick Edlinger et que ça ne les empêchaient pas de faire des blocs durs pour l'époque. Genre "les chaussons étaient pourris mais heureusment on était super forts. Aaaah, si on avaient eu des five-ten, on aurait fait du 8a bin avant l'heure...": ce n'est pas le chaussons qui fait le grimpeur. A mon avis, y'a 20 ans tu n'aurais pas été plus fort avec une paire de V10 par exemple. J'ai grimpé en Patrick Edlinger donc je sais ce que sais. Et aujourd'hui il m'arrive de faire des blocs durs ou nécessitant une bonne adhérence avec des chaussons perçés donc le gros orteil à l'air et je ne m'en vante pas.
Bref. Je n'ai rien contre toi hein. Je suis d'ailleurs tout à fait d'accord avec la fin de ton post et c'est bien que tu en parles. Ca prouve tes bonnes intentions et ton respect. Mais ça permet de lancer une sorte de débat: aprés la taille du grimpeur, ses chaussons: influencent-ils la difficulté d'un passage ?
colombes - Anonymous (09-06-2006 01:12)
il semble que tu n'aie jamais grimpé avec des Rd, des PA ou des EB.......
la différence entre ces chaussons et les chaussons actuels est vraiment trés importante (trés trés même) seule nuance , aujourd'hui les blocs sont tellement pourris par la magnésie et patinés par l'usage que globalement ça doit s'équilibrer... Ceci dit tu as raison, certaines voies actuelles n'étaient même pas imaginable aux temps antédiluvien des Pa et autres chaussons dérapants... Beaucoup de raisons: pas de salles donc escalade uniquement le week end (sauf cas particulier) et entrainement surement plus relax qu'aujourd'hui. et aussi ouverture de lignes plus évidentes qu'aujourd'hui simplement parceque pas encore ouverte.
Enfin il est quand même évident que le matériel facilite la performance: chaussons, vêtements, crash pad etc....

souvenirs...souvenirs... - Anonymous (11-06-2006 02:12)
a propos d'engagement, ce bloc (toit aux grattons) est le seul où je me sois réeelement fait mal!
Je m'en suis pris une bonne dans le réta en 1996, j'étais seul, et je suis rentré chez moi en conduisant d'une seule main (la gauche) le bras droit cassé...
Comme quoi il ne suffit pas qur la réception soit dégagée pour que le bloc ne sois pas ...exposé! Ici, la chute se réalise en position foetale, la tête la première, et vous n'avez pas le temps d'enlever la main droite d'en dessous de la poitrine contre laquelle vous vous fracassez le poignet!
Sans parade, ce bloc est très expo! Mais, bon je ne lui en veux pas même si je ne l'ai finalement jamais enchainé, je l'aime bien quand même.
pour l'anecdote - Pascal (11-06-2006 12:24)
Sur ce bloc, lors d'une tentative en 1980, j'ai pris la beigne de très haut, qd je remontais le 2éme pied. Chute sur l'épaule et le crâne a bien tapé aussi. Une demie-heure plus tard, nausées, étourdissements... Je rentre aussi en conduisant d'une main, car je perds toute sensation nerveuse du côté gauche, même ma joue est insensible. Aucune conséquence, c'est passé tout seul sauf une nouvelle crise deux mois plus tard qui m'a permis d'être réformé du service militaire.
Je ne remercierai jamais assez le toit aux grattons!
Evidence - jp (13-06-2006 20:50)
C'est la seule voie où, à ma connaissance, il y a eu deux chutes mortelles : Et vlan ! à dégagé Nico.
La notion d'engagement et d'exposition en bloc est bien explicitée dans De Grès six, ce qui a permit aux auteurs de classifier certains passages en fonction des risques potentiels en cas de chute, mais toujours présents en escalade. Avant personne ne faisait clairement la différence entre une chute assurément dangereuse et potentiellement dangereuse. Le toit aux grattons est dangereux, autrement dit : il est Exposé alors que l'environnement semble débonnaire. Engagé : c'est quand la réception est plate et que le grimpeur tombe debout sur ses jambes.

chers amis - Anonymous (13-06-2006 21:04)
ce que j'ai dit à propos de ces deux notions restent, je pense, tout à fait vrai. comme on dit il y a toujours une exception pour confirmé la règle. il y en a certes d'autres blocs avec des chutes scabreuses sans être exposés. il y a plein de blocs où tu peux te coller des chutes et te faire très mal avec des chutes apparemment débonnaires. pour cela il suffit de penser à certains rétas et d'imaginer au cas où ton pied zippe, exactement comme dans le toit aux grattons. d'ailleurs, je te conseille de faire comme moi certaines fois et te remmémorer des rétas que tu as fait un peu limite avec des pieds à la limite de zippage. enfin bon...
L'exception confirme la règle.. - Pascal (13-06-2006 23:52)
... d'orthographe?
Tête à claques - Je craque... (14-06-2006 00:17)
Tu veux toujours avoir le dernier mot, ramener à toi les arguments et les idées des uns et des autres. On t'apprend qu'il y a eut deux morts dans cette voie, mais ça ne t'emeut pas, tu reste dans ton idée fixe, tu surenchéris avec des hisoire de "zipettes" pour avoir raison à tout prix. Non, je n'ai pas envie de faire comme toi. Non merci....
qu'est ce que tu veux? - Anonymous (14-06-2006 11:15)
désolé pour l'orthographe j'ai un peu de mal avec mon clavier. je te rassure cher pascal ça va mieux sur une feuille. mr "je craque", moi aussi. des morts sur la route que tu empruntes tous les jours il y en a eu et pourtant ça ne t'émeut pas beaucoup, idem pour la route que tu fais pour aller à bleau. je suis donc désolé pour les deux malheureux qui sont morts en tentant un truc qui les guronsait mais on s'éloigne de la question initiale de julien.
il doit bien se marrer de toutes les conneries qui sont tapées sur le forum.

Des chutes mortelles ? - Julien (14-06-2006 15:12)
Je ne savais pas ..... ça fait froid dans le dos. Quelqu'un en sait plus ?
Il faut mettre les gens en garde dis-donc...
Et encore - Pascal (14-06-2006 15:43)
On passe trop souvent sous silence les écrabouillés de la Dame Jeanne, le corps qui gît sous le "saut de la mort" au 95.2, celui qui a disparu avec l'inversée de la "boucherie"et le charnier sous la "Zip-zut".
??? - Paco (17-06-2006 16:07)
C'est quoi le corps qui git sous le "saut de la mort" et le charnier sous la "zip-zut"?
C'est une blague ou des faits?
humour douteux - Mich (17-06-2006 22:40)
Ce sont des conneries ! On a l'humour qu'on peut !
prise cassée - pelayo alain (23-05-2013 20:46)
Je me souviens l'avoir fait en avril 1980 ; j'etais passé pied gauche sur un gratton haut (silice) qui semblait très solide. Le passage à droite est-il devenu obligé ??
Ca passe! - pof (21-05-2004 01:12)
Je viens de repeter ce passage aujourd'hui,mais je n'ai pas tres bien compris votre sujet de conversation... effectivement quand on a les grattons mains droite et gauche, il faut mettre le pied droit assez haut sur une prise plutot plate et pas terrible pour aller chercher un gratt verticale un peu plus haut(mais D)... personnellement C le mouvement qui m'a pose le plus de problemes(C assez engage, j'avais peur de "gicler"!!), mais je n'ai pas tres bien compris si c'etait cette prise de pied D(bien plate C claire!) qui s'etait cassee ou bien une autre prise plus bas?
De meme, a propos du depart je ne savais pas trop ou il etait exactement, mais le plus logique m'a semble de commence dans le toit du cul et de remonter la bonne fissure jusqu'a l'inversee... est-ce bien ca, ou y a-t-il un depart plus "direct"?
En tout cas, le bloc reste largement faisable (ba oui, je l'ai fait par 25-27degres plein soleil, donc en janvier quand y fait bien froid ca doit passer aussi!)