La Prestat 3+ Cuvier

Jacques de Lépiney
mur, fissure

  • Appréciation
  • 4,3 Étoiles
  • (42 au total)
  • Évaluation
  • 3: 4,5%
  • 3+: 61,4%
  • 4-: 18,2%
  • 4: 15,9%
  • (44 au total)
Grimpeur: Thomas Clément Auteur: Morg Des
Auteur: Gilbert Joubert
Un peu d'histoire - Anonymous (26-11-2008 12:47)
Je viens de l'apprendre donc je partage ;) (texte tiré d'escalademag de ce mois ci) :
"[...] réalisée en 1914 par Jacques de Lépiney à l'aide d'espadrilles à tiges montantes [...]. Prestat qui s'était aventuré à médire sur les chances de succès de Jacques dut offrir le champagne."
Et oui ! - Anonymous (31-12-2009 16:06)
Et encore, à l'époque la voie était un peu plus dure que maintenant (le "trou" au tiers de la hauteur de la voie était bouché)... respect (quand on pense au matos de l'époque) !
D'un autre côté - WoW (31-12-2009 17:21)
je l'ai déja faite pieds nus cette voie, par jeu, c'est pas beaucoup plus dure qu'en chaussons... Pourquoi s'embarasser de leurs espadrilles étranges?
un peu d'histoire suite - Anonymous (31-12-2009 18:00)
Armand Charlet ne l'a réalisé qu'avec un coincement de piolet ! Un visionnaire le gars, il faisait du dry tooling avant l'heure... Mais bon, cela ne l'empechera pas de qualifier nos cailloux "tout juste bon à récurer les casseroles !" Ah ces guides, dès qu'ils sortent des sentiers battus, il faut toujours qu'ils fassent les malins.
Allez, c'est l'heure de partir réveillonner.
Re suite - Anonymous (02-01-2010 20:12)
L'histoire a retenu les mots de charlet mais pas le contexte. De la part d'un guide descendu des Alpes et venu se confronter aux Parisiens sur leur propre terrain, cela dénote une certaine ouverture d'esprit... après, il lui fallait bien entretenir sa légende de grand guide alpin aux avis définitifs.
Bonne année à tous.
Pas bleausard mais bloqueurs - Anonymous (05-01-2010 16:05)
Oui certes mais Armand a, comme beaucoup dans la région, débuté lui aussi sur les cailloux ! ce fut même, si l'on en croit ses mémoires un excellent grimpeur de blocs ! D'autre part, et c'est de l'humour, les PA et autres alpinistes parisiens et bleausards ont eux-aussi fait montre d'une très grande ouverture d'esprit allant allant se frotter à de très nombreuses premières alpines...
Sacrée jolie histoire du bloc. - Gugusse (05-01-2010 19:12)
Aujourd'hui il semble, à tord, "risible' de raconter que Armant Charlet a réussit la Prestat en coinçant un piolet. Mais c'est oublier qu'a cette époque grimper en tête de cordée en montagne, équivalait à grimper en solo, et que le coincement de piolet dans les fissures était de la technique de progression dans les passages très difficiles : technique délicate pour laquelle, montrer son savoir faire était de bon ton. Il faut aussi voir que l'on parle d'une époque où peu de guides étaient rochassiers car en cela les amateurs étaient précurseurs. Et c'est aussi parce que Armant abordait le rocher alors que la majorité des guides de son époque ni touchaient pas, qu'il est devenu un "géant de l'alpinisme". Alors respect SVP. Et puis Armant a raison à travers son trait d?humour : nos cailloux ne sont rien d'autres que des cailloux pour la majorité des personnes, car il n'y a que nous pour penser qu'ils valent plus que de la matière à faire des pavés.
Bravo Gugusse ! - floo (16-05-2011 23:52)
Bravo pour ta dernière phrase magnifique qui résume tellement bien la passion de chacun d\'entre nous pour Bleau !
All about the head - Anonymous (31-10-2007 18:19)
One of the few problems int he forest where the height is an issue. Don't recommend falling from the upper moves. Nice if strong at the grade. Scary, very scary, if weak at the grade.
Excellent ! - JP (05-01-2010 17:18)
;-)