Menhir 7a Apremont Ouest

Eric Allayaud
dévers, expo

Sur la face Nord d'un bloc déversant avec une petite flèche verte situé 10m en face de Carcajou (environ 50m au Nord du n°22 rouge et 50m à l'Ouest de Crazy Horse). Partir dans une petite fosse et remonter le dévers en légère diagonale vers la gauche.

  • Appréciation
  • 4,4 Étoiles
  • (61 au total)
  • Évaluation
  • 6b+: 1,6%
  • 6c: 4,8%
  • 6c+: 15,9%
  • 7a: 74,6%
  • 7a+: 3,2%
  • (63 au total)
Grimpeur: Fabio Amoroso Grimpeur: Fabien Lecuyer Grimpeur: Mathias Van Rossum Auteur: Fabien Lecuyer
Grimpeur: Øystein Andresen
... - MELCHIOR (02-07-2004 17:57)
Un peu leger comme description de situation , vous ne trouvez pas ?
Exact - .?? (21-10-2005 20:38)
Introuvable avec cette méthode.
200m au nord du 22 rouge - Anonymous (21-10-2005 23:25)
le bloc est orienté vers le nord, petite flèche verte pour indiquer la voie et champignons à mi hauteur.
Intéressant - FLB (22-10-2005 20:35)
Pensez-vous qu'il soit possible de faire quelque chose avec ces artefacts fongistes ? Est-il possible de les ingérer ? De les fumer ? De les faire infuser ?

Les FLB se prononce pour une culrure des champignons comestibles en milieu de bloc afin que les grimpeurs ne se retrouvent pas à court de force pendant leurs exploits.

Merci.

Bien à vous.

FLB vaincra !!
Camarades - Robert Hue (22-10-2005 20:56)
Je crains que les champignons dont nous parle nico5 ne soient pas les artefacts auxquels vous pensez. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le bloc n'était pas réellement connu du public: le risque de pandémie est jugé "stationnaire mais préoccupant" par le ministère de la santé.
Mr Douste-Blasy, en charge du dossier au moment des faits à déclaré au journal l'Humanité "ne pas être au courant de tels agissements". Il a ajouté qu'un brumisateur serait malgré tout déposé au pied du passage "conformément au dispositions prises au nom du principe de précaution". En s'engoufrant dans sa Safrane, il aurait ajouté à l'intention de son chauffeur "encore un coup des vioques pour me déstabiliser". Cette information n'a cependant pas été confirmée par le porte-parole du ministère. Pourtant, des rumeurs font état de nombreuses vulgarités et insultes proférées par le ministre. Il aurait notamment traitée de "salope-vieille pouffiasse" une canette des Scwepps dont l'opercule se serait brisé. Fragilisé, le ministre se laisserait aller à des écarts de langage dans les couloirs du ministère. Le président de la république, à l'évocation de ses rumeurs s'est déclaré "interdit mais fidèle en toutes occasions à son devoir de réserve". "La politique est une chose trop sérieuse pour devoir être prise à la légère" a-t-il seulement indiqué avant de s'envoler pour Porto-vecchio ou il doit assister à l'ouverture de la semaine du cochon en compagnie de leaders indépendantistes.
A suivre