La Power-Lolotte / Le Surplomb Statique (version obsolète) 6a+ 6b Franchard Isatis

-
surplomb, réta

MIse à jour (février 2017) : la boule clé du surplomb a récemment cassé et la cotation d'origine de 6a+/6b a dû être revue à la hausse.

  • Appréciation
  • 3,6 Étoiles
  • (186 au total)
  • Évaluation
  • 5+: 1,0%
  • 6a: 20,7%
  • 6a+: 23,6%
  • 6b: 46,2%
  • 6b+: 5,3%
  • 6c: 3,4%
  • (208 au total)
Grimpeur: Jean Barrère
Grimpeur: Talo Martín
Plus
encore une histoire de cotation... - grêg (14-04-2004 02:22)

J'ai été un peu déçu en découvrant ici que ce bloc était côté 6b, alors que ds le topo du Cosiroc auquel je me réfère "poyer lolotte" est à 6c. Et encore plus déçu qd j'ai regardé ds le topo violet des Montchaussé où c'est "le statique" 6a. Pour moi ça restera mon premier 6c point. Qqchose m'échappe... Déjâ, pourquoi 2 noms? Pourquoi une telle différence? J'ai alors comparé attentivement les 2 topos et constaté parfois des écarts assez énormes ds les cotations du circuit blanc. Y'a t-il eu des modifications entre les 2 parutions? Autre exemple: juste à gauche "la rigolade" 5b ds le Cosiroc 6b ds le violet... 6a sur Bleauinfo (une bonne moyenne en somme...
Un point commun: "code secret" 6b/+ Y'a des éliminantes ds ce bloc ?! (Je ne parle pas de la version "direct" en 7a) C'est trop facile franchement..! Mais juste un avis perso. Je ne remets pas cause des cotations établies de longue date, mais si elles varient d'un ouvrage à l'autre alors... quelqu'un peut peut-être m'éclairer sur ces différences?
(Je devrais essayer "cortomaltese" maintenant que j'ai lu le post sur ce bloc, ça m'intrigue...)
A+ Bonne grimpet'

un peu d'histoire... - Anonymous (14-04-2004 18:56)
en remontant un peu plus loin dans le temps, dans le topo de Lebaleur sur Isatis, on trouve même le Surplomb statique en 5+.
Quant à l'appellation Poyer Lolotte, qqun pourrait peut-être nous éclairer ?
Parce qu'en ce qui concerne la lolotte, je ne vois pas bien où la caser.
Des suggestions ?
la moitié de la réponse? - Anonymous (14-04-2004 19:20)
Lolotte est le surnom de Laurent Jacob qui, dans des temps pas encore préhistoriques, a inventé (ou en tout cas popularisé) la technique de pied qu'on emploie couramment aujourd'hui (et qui paraît-il a été considérée comme non fair-play par les grimpeurs britanniques de l'époque).
On peut imaginer -c'est juste une piste- que Laurent Jacob aurait ouvert cette voie avec un certain Poyer.
Ceux qui seraient intéressés par le vocabulaire de l'escalade peuvent consulter ce lexique.
precisions - qu'importe (22-04-2004 20:22)
C'était 5c il y a longtemps avant que le pommeau se brise, aujourd'hui c'est 6a/b en partant bras tendu pour prendre les prises les plus hautes, ou en 6c en partant installé sous le dévers au niveau des bonnes prises plates (départ classique et logique). Pour le nom "Poyer lolotte" c'est une erreur ou une imposture gentille genre petite moquerie sur un certain langage un peu simpliste, mais "chébran" du millieu branché de la grimpe méga power et super lolotte. Cela me parait évident.
départ bas... - roro (27-02-2005 19:03)
....en partant du plat sous le dévers (celui en bas), avec un 1er mouv' sur le 2e plat et ramené MG ds le bi juste à coté, et terminer le réta....ça vaut combien vous pensez ?
perso je dirai un bon 6b...
C'est sur que le départ sauté jusqu'au pommeau et réta, c'est 6a max et encore...
ouais - Anonymous (27-02-2005 20:25)
en partant du bas , je pense que c'est un p'tit 6c.
Effectivemment en partant debout c'est au maximum un 6a.
Il y a de plus quelques variantes simpa : le surplomb gauche ou bien sa version de droite en prenant la main droite en épaule et en sortant a peu près de la même manière que le surplomb gauche.
pas d'accord - Fran6 (02-03-2005 18:18)
Power serait plus adapté que Poyer ; quant à la lolotte je ne vois pas non plus où la caser ! et pour "surplomb statique" ce bloc n'est pas une référence de mouvements statiques!
Désolé Grêg (fausse joie...) mais le 6c du cosiroc est sans doute valable quand tu pars du plat du bas comme le dit roro - je n'ai pas essayé - je prends en général les prises que je peux saisir - d'ailleurs tel que le numéro est placé, c'est un départ debout bras tendus (tout aussi logique) et celui-ci vaut certainement plus que 6a - sinon jamais fait un 6a aussi dur! 6a c'était du temps où le pommeau était entier ; plusieurs grimpeurs me l'ont confirmé sur place. Je pense que le 6b de bleauinfo est le plus proche de la réalité.

L'autre numéro du blanc à gauche "la rigolade" ça serait plutôt un 5b comme dans le cosiroc - l'astuce c'est de dynamiser le départ et de prendre appui main droite sur le plat - 6b dans le Montchaussé c'est que ce bloc doit pouvoir passer sans cette technique en utilisant juste la fissure.

Pour le "code secret" je suis d'accord avec toi cette cotation 6b/6c, commune aux 2 topos, me semble bien exagerée, pour moi c'est plus un 5sup! La version direct en 7a se fait en éliminant l'arête de gauche mais c'est nettement plus dur ..!

Bonne grimpe à toi.
Salut à tous.
Ce que je sais. - Oncle Sam (02-03-2005 20:20)
Code secret est en principe sans l'arête de gauche d'ou le 6c, depuis que quelqu'un a inventé code secret direct en 7a qui est en fait la même chose, les grimpeurs ont pensé que Code secret était avec l'applat de l'arête. On a le même phénomène avec le Pilier Légendaire en 6c+, quelqu'un a inventé une directe et qui laisse croire que la voie originale ne l'était pas, alors que l'axe de la voie originale est parfaitement identique à la prétendu directe, sauf que l'on compose différement avec les prises. Pour Surplomb statique on l'a compris est 6a en partant avec les bras tendus vers les plus hautes prises et 6c de la banquette basse pour les mains (question de conventions de départ).
Culture piste - Tante Thomas (02-03-2005 20:37)
Le problème, c'est la copie des infos, dès qu'il y a une coquille ou une erreur elle se colporte d'un site à l'autre ou d'un topo à l'autre sans aucun vérifie quoique ce soit. . Poyer-lolotte ou Surplomb statique, l’un des deux n’est pas légitime, ou tout simplement les deux…
lolotte - poil à gratter (07-03-2005 18:11)
C'est l'un des surnoms attribués à ce bleausard et grand falaisiste.
Celui-là je ne lui connaissais.
Poils aux dents - Oncle Sam (07-03-2005 19:59)
Je ne pense pas que Poyer Lolotte soit attribué à qui que ce soi, en plus il y a une faute de frappe, c'est certainement Power Lolotte. si on se refère aux topos les plus vieux le nom de la voie est "La Statique" ou "Surplomb statique". Je pense qu'il est tant de virer le deuxième nom tardif.
lolotte - poil à gratter (07-03-2005 20:06)
Il faut lire : "C'est l'un des surnoms attribués à ce bleausard et grand falaisiste?
Celui-là je ne lui connaissais pas!"
Oncle Sam à raison!

Statique - vincent (10-03-2005 15:46)
Statique car à l'epoque où le pommeau était entier, un élégant crochet de pointe de pied permettait d'attraper le dit "pommeau" statiquement.
Le mot de la fin ? - Patrick (09-10-2006 13:51)
A la lecture des réactions, et après visionnage des vidéos :
La première vidéo montre le départ en 6b ou 6c (selon la police et les manifestants!)
La deuxième vidéo montre le départ en 6a
C'est bien çà ?
Réponse à Patrick - Anonymous (09-10-2006 19:58)
C'est bien ça.
Vas sur place, essaie les deux, et tu ne te poseras plus la question.
Bonne grimpe.
évolution - pain béni (10-10-2006 12:39)
Ce que la base appelle la poyer puis power lolotte est la version de droite, donc avec le pommeau du numéro 10 blanc de l'Isatis.

Lors du tracage du circuit, il y a quelques belles années, ce bloc portait le numéro 15. Il s'appelait la statique car on faisait le bloc en stat'. Il faut dire que le pommeau était bien meilleur et que surtout, une belle écaille saillante permettait de faire le bloc ainsi.

L'écaille saillante a disparu totalement et on fait le bloc un peu dynamique maintenant, sauf pour ceux qui ont un vrai bras droit.

Après partir couché, assis, debout, en jetant, en partant à droite, avec un aller et retour,...il ne s'agit que de jeux qui évidemment font changer la cotation. Les répertorier toutes est une mission longue et complexe car tout le monde n'est pas sûr de l'ouvreur.

POur info, il y a une jolie variante proposée 7b ou 7b+ nommée "PSA en baisse", dont le décomposé est visible sur grimporama.com et qui est superbe.

Bon, que la force soit avec vous tous !
Bien mais... - - (10-10-2006 21:17)
...tout cela a déja été dit plus haut.
un seul nom - Pascal (11-10-2006 14:38)
Je me demande comment est apparu ce "power-lolotte" alors que la voie a toujours été connue sous le nom du "surplomb statique"???
Peut-être le webmaster pourrait-il corriger.
Reponse à Pascal (après refection des circuits) - Climb_sebastien (11-10-2006 20:50)
ce "power lolotte" est apparu après la dernière modification des deux circuits rouge et blanc datant de 1998 par Jean-Jacques Naëls, l'un des auteurs de "Bleau de grès six" et de "Bleau, jardin public" certains autres passages du circuit blanc possédant deux noms, ce sont les suivants :


n°2 : Premier gratton (Le blanc sec)
n°7 : La nouvelle du couloir (Haute pression)
n°8 : La nouvelle dalle (Taille douce)
n°25 : Dixièmes de grattons (L'exultation de la blanche)
n°32 : Yapludju (La traversée du toit)
n°35 : Le rétabomane (La voiture à bras)
n°40 : L'angle du Sérac (L'angle facial)
n°41 : L'envers du Sérac (L'angle solide)

PS : Climbing est mon ancien pseudo

2ème PS : L'auteur de la modification des deux circuits rouge et blanc a baptisé les 112 passages des deux circuits, ce qui explique que certains passages du blanc, comme le n°10, ont deux noms
Exact - Pascal (12-10-2006 11:29)
Je l'avais déjà remarqué pour "le sérac" et la "yapludju".
Il serait juste que l'on remette les noms donnés (je suppose) par Antoine, l'auteur du circuit initial.
Un oubli - Climb_sebastien (08-12-2006 14:31)
Suite à mon méssage du 11.10.2006 18:50, j'ai oublié de vous dire que seul l'avant dernier numéro du circuit rouge possède deux noms lui aussi :

n°61 rouge : La dernière (Le coup de main)
Yaplusrespect - JJN (08-12-2006 18:06)
L'auteur du circuit n'est pas Antoine mais "la farine", par contre il l'a prolongé ce qui n'est pas rien. Poyer lolotte (6c) est le nom donné au départ bas de la "statique". L'angle facial est la voie sur le bloc attenant et à gauche de l'angle du Sérac. cette erreur a déja été signalée. Quand aux autres observations de sebastien, elles sont à vérifier. Bon, je suis le responsable de "ces erreurs ", et ne voilà dénoncé, bien que ce travail a été fait à partir des documents que m'avait gracieusement donnés Antoine lors de l'élaboration du tome 2 du cosiroc sur l'escalade en forêt domaniale.
Climbing, le retour - J.Phil (08-12-2006 20:48)
Ca frôle la diffamation Sébastien. Ce n'est pas gentil. T'as donc rien à foutre d'autre de ton temps !
Reponse à J.Phil - Climb_sebastien (09-12-2006 12:18)
Ceci n'était pas une critique, mais "La dernière" est bien le deuxième nom du n°61 rouge.

Concernant le circuit rouge lui même, je suis d'accord avec JJN.
Power-Lolotte - Djin (12-05-2007 20:57)
Je suis repassé au 10 blanc aujourd'hui et les noms me semblent évidents :

- Le surplomb statique est bien le nom de la directe et n'est plus tout à fait statique. Logique qu'il passe de 5c à 6a maintenant.

- Il y a plusieurs variantes de départ plus ou moins assis qui remontent le niveau vers 6c et plus

- Il y a une variante 50 cm à gauche, sans utiliser la grosse prise ronde mais utilisant la grosse prise presque verticale gauche (toute blanche), en crawlant la main droite vers l'applat de gauche puis en sortant en mettant le pied droit en lolotte sur la prise verticale utilisée en main avant qui me semble tout à fait correspondre à un 6c et dont le nom Power-Lolotte est bien trouvé.

Bon, je peux me tromper (sur le nom, pas trop le niveau) mais je trouverais logique que ce soit ce bloc qui soit Power-lolotte.
Mais quel est le nom alors ? - Djin (13-05-2007 00:41)
Ah oui, je l'ai retrouvé dans un vieux topo : Le surplomb gauche.
Dommage, j'aimais bien Power lolotte :-)
comment ça se cote et comment ça s appelle, voila la question. - dd (05-10-2008 18:48)
pareil
Version directe éliminante - Anonymous (26-01-2009 12:12)
Le "jeu" consiste tout simplement à s'interdire la grosse boule MD (en main et en pied). La sortie se fait alors un peu sur la gauche, sur des plats. Les grosses prises MG du surplomb gauche sont également interdites.
Cotation pour la sortie seule (en partant avec le bi-doigt main gauche par exemple) ~ 7a+
Le départ de Divine composé avec cette sortie peut donner du 7c bien taper.
déjà fait... - Anonymous (26-01-2009 17:00)
et déjà vu ! Il y a une vidéo avec cette méthode dans "Grimporama". Il y a plein de jeux différents sous ce toit avec notamment un départ sauté majeur à gauche, des traversées et des départ assis dans tous les sens,... Bref de quoi s'amuser un bon moment.

La cote serait plutôt de 6c+/7a pour le jeu dont tu parles.

Pour Divine avec cette sortie, la cotation ne varie pas. Enfin de mon point de vue.
déjà fait... - Anonymous (26-01-2009 17:00)
et déjà vu ! Il y a une vidéo avec cette méthode dans "Grimporama". Il y a plein de jeux différents sous ce toit avec notamment un départ sauté majeur à gauche, des traversées et des départ assis dans tous les sens,... Bref de quoi s'amuser un bon moment.

La cote serait plutôt de 6c+/7a pour le jeu dont tu parles.

Pour Divine avec cette sortie, la cotation ne varie pas. Enfin de mon point de vue.
confusion - ; (27-01-2009 10:40)
Le jeu dont il est question est semble-t-il sans la boule du 10blanc et sans les grosses verticales du \"surplomb gauche\". Après le bi-doigt de départ, il n\'y a plus que des plats. C\'est forcément plus dur que le surplomb gauche avec ses grosses prises.
super mutant - double verin (27-01-2009 12:20)
La directe en partant du bi-doigt et en jetant (ou en stat) sur le plats, sans prendre la bonne verticale de "surplomb gauche"? Coté à 7a+ ???!!!

Je demande à voir...quelle que soit la cote!
confusion - Anonymous (31-01-2009 08:56)
Je viens de regarder la vidéo sur grimporama et c'est pas du tout la même chose parce que guillaume s'interdit la prise de main gauche.
confusion - Anonymous (31-01-2009 08:57)
Je viens de regarder la vidéo sur grimporama et c'est pas du tout la même chose parce que guillaume s'interdit la prise de main gauche.
Note pour JPR - Pascal (12-12-2006 20:01)
Donc si j'ai bien compris les explications de Mr "qu'importe" et JJN, le deuxième nom apparu après coup ne correspond qu'à une manière différente (à peine) de démarrer "le surplomb statique" connu sous ce nom de longue date. Alors pourquoi garder le deuxième?
[le grimpeur lambda, qui n'est pas en général au courant de cet historique doit pouvoir retrouver dans la base de données ce qu'il a lu dans les topos.]
il a déjà un autre nom - Pascal (12-05-2007 22:58)
car c'était le 15 bis du circuit
Register a variation!!! - Anonymous (05-10-2008 02:51)
excusez moi pour l'englais, jai pas le mots en français...

I think the website should include both starts separately : "surplomb statique" and "surplomb statique bas" or something similar.

starting from the lower holds you have a hard move to match the hands on the higher start (sloper right hand, pocket left). It really makes some difference.

I repeated the lower version and think its an "easy 6c", easy in the sense that it has nothing delicate or mental, I climbed it missing 2 times the heelhook before placing it and still was on the boulder...
naze - taitache (26-01-2009 15:08)
Ringard tout ça...
On a déjà fait l'aller-retour, sans le pied à gauche et pied droit en chaussettes.
En sortant son tire-jus au milieu, c'est 8a+, en se mouchant dans ses doigts seulement 8a!